13/01/2014

Mes bijoux de tour du monde...


Je vous avais dit que je vous en parlerai la semaine dernière, mais ma semaine au ski a été plus intense que prévue. Je vous partagerai d'ailleurs les quelques photos volées des montagnes enneigées d'Avoriaz bientôt.
Pour le moment je vais vous dévoiler un peu plus ce que j'ai ramené de mon tour du monde d'un an. Après mes boutons, pompons, tissus, rubans, tampons and co et mes boucles d'oreilles de la créatrice colombienne Lik Mi, voici mes autres bijoux pour plus d'évasion.
Vous pensez bien qu'un an de voyage dans plus de 15 pays, si mes calculs sont bons, je ne pouvais pas résister à chaque fois à l'envie immense de me parer de bijoux ethniques, créatifs ou atypiques!
Je n'ai pas dévalisé les boutiques pour autant, encore moins chaque pays, mon sac était trop petit je l'avoue! J'ai tout de même rapporté beaucoup de boucles d'oreilles, du Laos, de Thaïlande, de l'Île de Pâques et de Bolivie ainsi que des colliers d'Inde, de Bali et bien sûr quelques bracelets d'Inde toujours, de Birmanie et d'Argentine. Avant de vous en dire plus et de vous raconter quelques histoires, regardez plutôt ma belle collection de bijoux de voyage!

En Inde:
Quatrième ville de notre périple en Inde, Jaisalmer ou la ville qui caresse le désert. J'ai beaucoup aimé cette ville, le fort est encore habité, c'est d'ailleurs à l'intérieur que nous avons dormi. A l'entrée de la forteresse, comme partout, des étales s'installent tous les matins pour vendre et revendre à chaque touriste qui passent la soi-disant perle rare, le souvenir qui va ou a marqué votre voyage, le produit typique, que l'on retrouve étrangement dans les étapes suivantes... Pourtant ce bracelet je ne l'ai pas acheté. A force d'essayer les instruments de musique la vendeuse me l'a offert pensant que j'achèterai autre chose... mais non. J'ai malgré tout pris le geste dans le bon sens du terme: un geste de générosité et non pas un cadeau pour m'appâter. Pour autant je ne suis pas ignorante sur les intentions premières de cette vendeuse!
Ce collier en bois, qui recouvre les murs et les étales des rues sinueuses de Varanasi (Bénarès) était mon cadeau d'anniversaire. Comment ne pas s'offrir un objet religieux dans cette ville qui est le berceau de l'hindouisme?! Je n'étais pas encore totalement coupée du monde occidentale avec cette couleur fluo tendance!
Ces bracelets en métal me faisaient de l'oeil depuis plusieurs jours avec le sac et bracelet en perles de corail. Je n'ai pas aimé Rishikesh, très baba cool occidental, trop. Il fallait donc bien que je me console, d'autant que quelques jours plus tard, après un mois de périple en Inde, nous franchissions la frontière pour le Népal. Ce sont les seuls bijoux que j'ai porté durant tout le voyage, je les ai enlevé il y a seulement 2 mois...


Au Laos:
J'ai beaucoup aimé ce pays. Très calme et posé après le Vietnam et le Cambodge. Nous avons passé Noël à Luang Prabang, ville classée au patrimoine de l'Unesco. Le marché de nuit est immense et donne le tournis, forcément la fin d'année était une bonne excuse pour dépenser et me faire plaisir. D'autant que quelques jours après nous avions de la visite qui allait alléger notre sac pour la suite du voyage! J'ai craqué pour ces jolies boucles d'oreilles brodées, que l'on retrouve partout dans la ville mais que j'ai dégotée dans une petite boutique tendance qui détenaient ces modèles uniques, faits avec des tissus anciens traditionnels détournés. Elles ont donc déjà une histoire, un passé et cette idée me plaisait. Les petites broches brodées, toutes mimi, j'ai mis des heures à les choisir. Il y en avaient par dizaines et les finitions n'étaient pas toujours égales. Cette fraise, l'éléphant et le binoclard rendent très bien portés ensemble! Le tout maintenant est d'en reproduire, affaire à suivre...



En Thaïlande:
Ah la Thaïlande, le pays asiatique du tourisme par excellence, qui en a perdu son charme et son authenticité selon moi, comparée aux autres pays alentours. Mais ce n'est pas le sujet. Qui dit tourisme, dit consommation, dit aussi attrape couillon. Il y a un choix de dingue pour celui qui ne sait pas quoi rapporter chez lui. Il y a des quartiers immenses de boutiques, entre les malls et les rues toujours remplies d'étales. Mais à Chiang Mai, j'ai craqué et oui, il fallait bien que cela arrive. J'ai bien aimé cette ville, remplie de boutiques de créateurs et ces boucles d'oreilles pompons à différentes longueurs en sont un bon exemple! Dommage que le budget ne pouvait pas toujours me suivre...
Mes petites chouettes, je les adore. A force de voir et revoir des étales et des vitrines, je me suis fait ce modeste cadeau à Bangkok, avant d'embarquer pour Bali!


En Indonésie:
Bali, Gili Air et Nusa Lembongan, aaaaah comme j'aimerai déjà y être de nouveau. C'est MON coup de coeur de tout le voyage. Vous le savez déjà j'ai ramené un stock de tissus et j'ai également appris la technique traditionnelle du Batik. Une fois de plus ce sautoir, chiné à Gili Air après être passée devant au moins dix fois, est assez simple mais punchy avec son cordon rose fluo pour être tendance même en vacances! Bali la seule île de l'archipel hindouiste. Les rituels religieux y sont quotidiens, omniprésents dans l'organisation de la journée. Cette tête du Bouddha me rappelle ainsi la spiritualité qui règne sur cette île.

En Birmanie:
La Birmanie où l'art de la technique de la laque. Je n'arrivais pas à me décider sur l'objet à ramener. Beaucoup sont des plats, des boites, des vases. Les plus belles pièces que j'ai trouvées, aux dessins fins et délicats étaient anciennes, énormes donc intransportables, mais surtout hors de prix! Ce que j'aimais bien comme travail en particulier et original c'est la laque de coquille d'oeuf, alors voilà mon bracelet trouvé à la toute fin de notre séjour à Yangoon, à ma taille!


Au Chili:
L'Île de Pâques, île perdu au milieu de l'Océan Pacifique. Un endroit incroyable, où les ondes, les esprits et l'atmosphère sont indescriptibles. Ils se ressentent surtout. Ces boucles d'oreilles trouvées là-bas ne sont pourtant pas du tout du style de Rapa Nui. Cela représentent des Mapuche, la minorité indigène du Chili persécutée pendant des années et encore aujourd'hui toujours pas reconnue. J'y tiens énormément pour toutes ces choses là, ce qu'elles représentent, le lieu où je les ai trouvées qui n'a rien avoir mais qui m'a marquée et puis elles vont avec tout, tout simplement!

En Bolivie:
Pour terminer, voici mes derniers achats ou presque! Ce couple miniatures de "cholito y cholita", personnage emblématique du folklore bolivien, je devais les trouver pour ma mère. Mon frère et ma belle-soeur lui avaient ramené quelques années avant la broche de cette femme bolivienne qui porte sont enfant dans le dos de La Paz. J'avais donc pour mission de trouver les boucles d'oreilles qui allaient avec. J'ai trouvé le couple, j'ai négocié et je suis repartie avec deux paires, une pour ma mère et une pour moi!

Maintenant vous en savez un peu plus sur mon voyage, ce que j'ai ramené, mes bijoux et leur histoire. Rien que de vous raconter tout cela j'ai voyagé le temps de l'écriture... et vous?
Si vous aimez, partagez, commentez!
Si vous voulez en savoir plus sur nos aventures autour du monde c'est ici ou sur le logo decoinencoin dans la colonne de droite! Vous y trouverez tout notre voyage pays par pays. Bonne découverte!
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un p'tit mot, une idée