27/08/2010

Femme des années 80 !

     Voici la découverte du jour, Val Piriou, la « Lady Bigoude » des années 1980. (Rennes 1964-Paris 1995)
     Si quelques unes des créations de cette styliste sont présentées aux Champs Libres (musée de Bretagne, Rennes), ce n’est pas seulement parce que c’est sa région natale, c’est surtout parce qu’elle s’est intéressée tout au long de sa carrière au costume traditionnel breton (le kabig, le caban, pantalon à pont, vareuse à liserés, cols marins et des motifs bretons…), et notamment aux aquarelles d’Hippolyte Lalaisse (1810-1884). A ces éléments bretons, elle associait des matières novatrices (lurex, lycra, gabardine, vinyle…), des coupes étudiées et le zip qui est devenu l’emblème de sa marque. Son succès immédiat lui a permis d’habiller Michael Jackson, Uma Thurman ou Isabelle Adjani
     J’ai trouvé le style de Val Piriou génial et pourtant tout ce qui est breton ce n’est pas mon dada ! Le seul hic de cette expo, c’est que ce n’est qu’un échantillon de son travail, ridicule face à sa richesse et sa qualité créative. Il y a trop peu d’explications, le parcours n’en est pas un, et la confrontation avec la collection permanente du musée n’est pas, selon moi, ni la plus judicieuse ni la plus pertinente. Je suis repartie frustrée!
     Mais je vous invite vivement à y aller, avant le 28 novembre. Car je me suis tout de même amusée à constater, non seulement l’inspiration bretonne, mais aussi que certaines des coupes de vêtements se retrouvent ces dernières saisons chez de grandes enseignes vestimentaires… La mode est un éternel recommencement !
     Qu’en pensez-vous ?


Ouvrage de Lalaisse: LALAISSE, François Hippolyte, Aquarelles et dessins, Editions Ouest-France, 2002
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. J'ai vu cette expo la semaine dernière : totalement d'accord avec vous, l'expo est guindée, alignée, les modèles trop serrés et il n'y a pas assez de pièces. Ses modèles n'ont pas pris une ride : les porter aujourd'hui, ce serait un tel plaisir ! Ses vestes aux dos travaillés sont renversantes, ses jupes à haut corset, splendides. Je ne la connaissais pas et j'hésite sur l'explication : injustement oubliée car femme, ou parce que travaillant à Londres, les français qui réussissent à l'étranger sont mal vus, ou les deux ensemble ?

    RépondreSupprimer
  2. Je ne sais pas non plus pourquoi elle est si peu connue, ni surtout pourquoi ces dernières années elle est au goût de jour. L'an dernier certains de ces modèles ont été présentés à l'exposition Les Marins font la mode (http://www.musee-marine.fr/blog/?tag=val-piriou), au musée de la marine.
    C'est sans doute lié à la mode actuelle, qui s'inspire fortement des années 80.
    Mais je ne pense pas que ce soit parce que c'est une femme, d'autres bien avant elle ont percé (Chanel, Lanvin...)

    RépondreSupprimer

Un p'tit mot, une idée